La première règle du Krav-Club est :
"Il n'y a pas de règle dans la rue."

Sans ces 5 éléments, les meilleures techniques du monde ne servent à rien ! Certains clichés ont la vie dure et le plus important n'est pas toujours ce que l'on croit.

Répérer un agresseur qui vous suit

Si vous n'avez pas développé ces compétences et états d'esprits, tout le reste de votre préparation devient quasi inutile. En effet, soit vous n'aurez pas l'opportunité de l'appliquer, soit de façon vraiment inefficace. Vous devez toujours vous entraîner en gardant ces principes en tête, un instructeur sérieux vous fera d'ailleurs faire des exercices spécifiques pour développer ces aptitudes.

1 : Comprendre ce qui se passe le plus tôt possible

Répérer un agresseur qui vous suit

Sans savoir ce qui se passe réellement, il est impossible de réagir correctement. Soyez sur vos gardes sans être paranos, parce qu'au final une attention très intense ne peut pas se maintenir très longtemps. Et surtout écoutez votre instinct. Il est le fruit de milliers d'années de sélection naturelle et se trompe rarement concernant le danger. Ce type qui vous suit avec une main qui reste étrangement toujours derrière sa cuisse n'a probablement aucun problème de mobilité du bras...

De plus, réagir plus tôt donne de meilleurs chances de s'en sortir en limitant les risques. L'article dédié à ce sujet vous décrit quand et comment agir.

Quand il y a un doute, c'est qu'il n'y a pas de doute.

Sam dans le film "Ronin"

2 : Réagir de façon adaptée

Réagir de façon adaptée

En fonction du type d'attaque ou de menace, il faut respecter un minimum de logique. Si vous restez à distance face à une batte, vous allez rapidement pouvoir étudier de près la texture du bitume... Voir l'article dédié.

Il s'agit de simple bon sens, mais sous stress et pris au dépourvu c'est nettement plus compliqué. C'est pour ça qu'il faut travailler chaque technique jusqu'à ce qu'elle soit automatique mais aussi faire des exercices sous stress pour s'habituer à devoir improviser.

3 : L'agressivité

Faire preuve d'agressivité

L'agresseur ne rigole pas, il ne cherche pas à vous épargner, il a certainement pris le dessus en attaquant par surprise ou avec un avantage en matière de force brutte (gabarit plus imposant ou complices). Si vous restez un gentil petit citadin civilisé lors d'une agression, vous allez vous faire manger tout cru! Quand vous frappez, il faut le faire de toutes vos forces. Si vous réussissez à saisir l'arme il faut le faire comme si votre vie en dépend, parce que c'est effectivement le cas! Une frappe molle ou superficielle ne produira rien de décisif, une défense trop souple ne fera que limiter les dégats et ne vous permettra pas de reprendre l'initiative. Pour apprendre comment développer voir gérer votre agressivité jetez un coup d'oeil à cet article.

4 : La détermination

Dans les situation désespérées il faut être déterminé

C'est le prolongement de l'agressivité, il ne faut jamais abandonner, toujours continuer à chercher à s'en sortir par tous les moyens. Si vous êtes étranglé et que votre meilleur coup de pied aux parties ne produit aucun effet parce que vous êtes tombé sur un eunuque, continuez à vous battre, frappez, mordez, faites quelque chose, ce n'est qu'en abandonnant qu'on est sûr d'échouer ! Pour savoir comment la développer, lisez l'article cet article.

5 : Rester vigilant jusqu'au bout.

Rester sur ces gardes même après avoir neutraliser l'agresseur

Ça serait dommage d'avoir fait tout le boulot face à un gros dur pour se prendre une balayette par son copain qui fait une tête de moins que vous et qui est arrivé par derrière non ? A la fin de l'agression ne restez pas planté là, fier de vous en être sorti... Votre agresseur peut avoir des complices et il ne faut pas leur faciliter la vie ! Quittez les lieux le plus vite possible ou mettez vous en garde en vérifiant qu'il n'y a pas de danger autour de vous (le fameux scan). Pour en savoir plus, direction l'article "comment sortir d'une agression".

Bonus : ce qui a beaucoup moins d'importance qu'on ne le croit

Les clichés colportés par le monde du cinéma, les publicités et le monde du commerce nous font souvent nous concentrer sur des choses vraiment accessoires.

Les gadgets d'auto défense

Si vous n'êtes pas entraîné à utiliser votre stylo tactique qui fait à la fois spray, taser et stroboscope de boite de nuit, il ne vous servira à rien. Il ne suffit pas de savoir le faire marcher ou frapper avec efficacement, il faut être capable de le déployer rapidement, dans le noir, en étant assis, allongé, avec quelqu'un qui vous écrase etc... Vous vous êtes payé un joli jouet alors jouez avec autant que vous pouvez, sinon laissez-le dans une vitrine.

Avoir un geste parfait ou qui "claque"

Les coups de pieds retournés, les clés de bras avec des noeuds c'est super classe quand ça passe. Mais ça ne passe déjà pas toujours à l'entraînement, alors dans la rue, face à quelqu'un qui réagit de façon imprévisible, avec les aléas d'un environnement non contrôlé comme un sol glissant ou semé de tessons de bouteilles, des adversaires cachés... Au club on se dit qu'on s'est manqué et avec un peu de chance on a droit à un retour à la réalité sur nos capacités. Mais dans la rue, ce retour à la réalité se paye cash : une jambe saisie, l'autre fauchée et le nez dans le bitume avec dans la foulée une séance de massage des maxillaires à coup de baskets.

Frapper 10 fois par secondes

Les enchaînements réalisés à 8000 à l'heure avec des frappes qui pleuvent de partout sont vraiment impressionnants certes, mais combien de frappes sont vraiment efficaces ? Lesquelles peuvent être réalisées avec suffisamment de puissance pour produire un effet ? Lesquelles sont encore faisables quand l'agresseur s'est plié en deux à la 3eme frappe ? Travaillez plutôt votre capacité à frapper sans aucun temps mort et à réagir instantanément aux changements de position de votre cible.

Aller plus loin

Vous pouvez approfondir le sujet dans un des articles dédiés :


Vous pouvez laisser un commentaire ci-dessous pour dire ce que vous pensez de cet article, du format ou si vous souhaitez que je développe un sujet particulier.

Faites attention à vous.

Article suivantArticle précédent

ÇA VOUS A PLU ?Vous voulez avoir directement tous les nouveaux articles ?Oui, je veux recevoir les nouveaux articles par mailNon, je prends le risque de rater des articlesVOUS RECEVREZ TOUS NOS CONTENUS DANS LA NEWSLETTER !Veuillez entrer une adresse mail valideEntrez votre adresse mail