La première règle du Krav-Club est :
"Il n'y a pas de règle dans la rue."

Nous avons vu dans le détail les étapes précédentes dans la chronologie d'une agression et si vous en arrivez aux mains il faut mettre toutes les chances de votre coté. Je vais vous donner ici quelques principes et astuces pour augmenter vos chances dans un combat de rue !

Prendre l'avantage en combat

Prendre l'avantage en combat

Agir le plus tôt possible

Nous avons vu qu'il ne fallait pas attendre d'en arriver aux mains pour essayer de traiter le problème. Mais même dans ce cas il faut encore essayer d'anticiper pour prendre le moins de risques possibles. Vous avez appris la défense 360, qui est une excellente technique, mais si vous avez en face de vous un déséquilibré qui se jette sur vous en hurlant n'attendez pas qu'il soit au contact! Même si vous n'avez pas la possibilité de prendre la fuite et encore moins de le raisonner vous pouvez agir plus tôt. Par exemple en engageant un coup de pied défensif (un front kick lourd et appuyé au niveau du ventre), un peu plus tard cela consistera à vous jeter en avant plutôt que rester sur place pour faire votre défense sur le bras armé afin de ne pas vous faire enfoncer. Face à un étranglement vous pouvez aussi utiliser le coup de pied défensif, puis de moins en moins en avance : une défense de main avec une esquive et une contre attaque, et faire votre dégagement habituel alors que l'étranglement n'est pas encore verrouillé. Ce ne sont que des exemple, le plus important c'est de comprendre est appliquer le principe. N'attendez pas, prenez l'initiative (pensez quand même à la légitime défense)

Faire le maximum

Les combats de rue peuvent être très violents, cherchez des vidéos avec "violent knock out" vous verrez des types tomber comme des arbres avec la tête qui fait un bruit à faire froid dans le dos quand elle impacte le sol. Parfois les agresseurs s'acharnent sur la victime alors qu'elle est encore inconsciente. Le combat n'est plus un duel depuis longtemps c'est une lutte pour la survie. Et pour survivre il faut faire le maximum.

Vous devrez continuer à vous battre tant que vous ne vous en êtes pas sorti et quelque soient les difficultés, c'est ce que l'on appelle la détermination, que j'ai couvert dans un autre article.

Vous devrez aussi vous battre avec toute l'énergie et la rage que vous possédez. L'article sur l'agressivité vous en dira plus.

Si vous pouvez vous servir d'autre chose que votre corps pour frapper, profitez-en. Même un combattant expérimenté peut se faire mal en donnant un coup de poing et il aura toujours plus d'impact en frappant avec un objet dur. Vous pouvez utiliser :

  • Des objets qui tiennent dans la main pour remplacer votre poing à l'impact. Comme par exemple, un portable un peu costaud, un cendrier, une pierre, un gros marqueur etc.
  • Des objets de type bâton pour gagner en allong et frapper en taille ou en estoc (en piquant ou en fouettant). Par exemple un parapluie, un bout de tuyau, un câble éléctrique de grosse section etc.
  • Des objets encombrants pour bloquer les frappes à la façon d'un bouclier, ternir à distance ou frapper (attention à l'inertie). Par exemple un sac, une chaise ou un tabouret
  • Les petits objets peuvent être jetés au visage pour faire diversion et fuir ou bloquer la vue et frapper. Par exemple quelques pièces de monaie, des clés (si elles ne sont pas primordiales comme celles de chez vous ou de votre véhicule), même de la terre ou du sable.
  • Les murs, oui vous allez frapper avec, enfin vous allez taper l'agresseur dessus, comme sur la photo.

Encore une fois, attention à la notion de proportionnalité en légitime défense. Utiliser un objet pour frapper si vous êtes moins fort ou nombreux peut se justifier, mais si vous êtes en position dominante, la légitime défense sera beaucoup plus difficile à démontrer.

Être malin

Pour gagner un combat, avoir un bon placement est primordial. Vous devez à tout prix eviter de vous faire déborder et être pris de dos. Pour cela votre garde doit être le plus possible avec les deux épaules face à l'ennemi. S'il y en a plusieurs il faut à tout prix éviter de passer au milieu mais au contraire essayer de les aligner en colonne devant soi de façon à n'en affronter qu'un seul à la fois.

Maintenant que nous avons vu comment limiter les dégâts voyons comment prendre l'avantage. Cherchez à passer dans le dos de l'adversaire, pour cela il faut essayer de toujours à avancer en diagonale vers l'avant pour commencer à faire le tour. Si la configuration des lieux présente des points hauts ou bas, cherchez à vous placer de façon a être plus haut que l'agresseur. Il aura moins de possibilités de frappes et moins efficaces que vous car il ne pourra pas mettre son poids derrière ses frappes.

Ménagez vous également une porte de sortie afin de pouvoir prendre la fuite.


J'approfondirai probablement certains points comme le combat contre plusieurs adversaires dans des articles spécifiques, utilisez les commentaires pour me dire ce qui vous interesserait.

La série d'articles sur la timeline est terminée car la dernière étape sur la sortie de l'agression a déjà été traitée dans l'article "Comment sortir d'une agression".

Faites attention à vous.

Article suivantArticle précédent

ÇA VOUS A PLU ?Vous voulez avoir directement tous les nouveaux articles ?Oui, je veux recevoir les nouveaux articles par mailNon, je prends le risque de rater des articlesVOUS RECEVREZ TOUS NOS CONTENUS DANS LA NEWSLETTER !Veuillez entrer une adresse mail valideEntrez votre adresse mail