Le Krav-Club

"Dans la rue, il n'y a pas de règle."

technique

Un certain nombre de personnes, surtout des pratiquants d'autres disciplines, reprochent au Krav-Maga d'entretenir l'illusion de pouvoir se défendre contre des armes. Voici mon point de vue argumenté et théorique sur la question en attendant une vidéo pratique.

Menaces au pistolet et au couteau

La réalité des risques

Les techniques ne sont pas magiques. Un couteau est extrêmement dangereux car il est facile à cacher, ne s'enraye pas et peut facilement faire des blessures gravissimes. Qant aux armes à feu, leur déclenchemnt nécessite juste de tirer l'index sur un centimètre avec un peu de pression, sans parler de la distance dangeureuse !

Sachant cela, il faut bien se dire que les techniques ne sont pas magiques. Si l'agresseur a décidé de vous tuer avec un arme à feu et qu'il est un tout petit peu capable de réfléchir, priez pour être accoudé à un couvert blindé et être rapide comme l'éclair, sinon vous êtes mort ! Avec un couteau, c'est pareil si vous tombez sur un expert du couteau qui change d'angle d'attaque, qui fait des feintes ou tout simplement qui vous attaque de dos, ça va être très, très compliqué.

Et plus généralement, la réalité est terriblement chaotique. Il existe des dizaines de facteurs qui entrent en ligne de compte et il est impossible de dire à l'avance pour un cas très précis quelle est la meilleure marche à suivre.

L'objectif réel

Si je n'ai pas le choix, je veux au moins tenter quelque chose pour avoir une chance de m'en tirer.

Comme je l'ai expliqué dans l'article sur la timeline, plus vous vous prémunissez tôt et loin du danger, plus vous avez de chances de vous en tirer. La plus part du temps cela n'implique donc pas de faire de faire des techniques. Ne vous imaginez pas que votre portefeuille vaut la peine d'expérimenter ce que vous avez appris la semaine dernière...

Une fois tout cela dit, il y a deux attitudes possibles:

  • Si je me trouve façe à une arme, je suis foutu, pas la peine de me préoccuper de ça.
  • Si je n'ai pas le choix, je veux au moins tenter quelque chose pour avoir une chance de m'en tirer.

Le Krav-Maga pronne évidemment cette seconde option. L'objectif est d'augmenter autant que possible nos chances de survies, mais elle ne seront jamais de 100%. Une technique qui n'est pas infaillible vaut mieux que de faire n'importe quoi ou rien du tout.

Pour le choix de la réponse adaptée face à l'imprevisible, il s'agit aussi de statistiques. Les techniques sont faites pour que cela fonctionne dans l'immense majorité des cas, mais vous trouverez toujours un agresseur suffisemment doué, malin, vicieux, exentrique ou chanceux pour que ça ne fonctionne pas.

Ce qui fait que ça peut marcher

L'agresseur ne s'attend pas toujours à une réponse de votre part.

Il faut considérer que l'agresseur ne s'attend pas toujours à une réponse de votre part. J'expliquais dans l'article "Pourquoi et comment jouer la comédie en self-defense ?" comment l'endormir le plus possible. S'il s'agit d'une menace, il faut aussi considérer que l'agresseur a un temps de réaction car c'est vous qui prenez l'initiative d'agir. Les sceptiques étant nombreux, je vais faire une vidéo avec une arme qui tire des billes de craies pour montrer cet aspect.

Par ailleurs, les agresseurs ne sont pas tous des tueurs entrainés et réfléchis. La plus part sont dans un état second à cause du stress et de l'adrénaline. On ne voit par exemple que rarement des vidéos d'attaque au couteau avec des changement d'angle d'attaque et je n'en ai pas vu avec des changements de prise. Généralement l'agresseur mitraille la même attaque avec une extrême violence. C'est difficile à gérer, mais beaucoup moins qu'un expert du couteau qui le manipule dans tous les sens ! Avec le matériel adapté c'est aussi plus facile à reproduire pour s'entrainer.

Enfin, il ne faut pas oublier qu'un seul coup de couteau ou un impact d'arme a feu ne tue généralement pas immédiatement (voir ces statistiques). Le coup peut avoir touché une zone non vitale et certaines victimes se défendent sans même se rendre compte qu'elles ont été touchées, ce qui n'empêche pas certaines de décéder. Même étant touché, il est donc souvent possible de se battre pour survivre ou éviter que les gens qui vous accompagnent ne subissent le même sort que vous.

Dans cette vidéo (à 00:25) la victime a pris 4 vrais coups de couteau et a tout de même réussi à fuir. Si elle avait été bloquée elle aurait alors pu tenter de se défendre.

Les vrais problèmes

La tendance de chacun à être content de soi Le premier gros problème c'est qu'il y a dans le domaine de la self-defense tout un tas de charlatans qui montrent des techniques absolument suicidaires. Par exemple des techniques sur armes à feu où le défenseur reste dans la ligne de feu. Pour savoir si une technique fonctionne, un bon moyen est de la comparer aux principes qui sous-tendent le Krav-Maga. Je termine justement un livre dessus, mais en attendant, je vous proposerai une grille de lecture basique dans un prochain article.

Le second gros problème c'est la tendance de chacun à être content de soi. C'est très courant mais assez facile à changer. Votre instructeur devrait en effet vous montrer avec des exercices de stress suffisemment difficiles que vous pouvez échouer. Si ce n'est pas le cas, demandez-vous si vous pouvez vous en toute confiance vous en sortir face à une arme tenue par enragé ou un pro. Si vous êtes sain d'esprit, la réponse est non et il faut donc continuer à vous perfectionner, et cela, quel que soit votre niveau.

Le mot de la fin

Oui, les dangers en cas d'attaque armée sont très importants et il faut bien le garder en tête. Mais cela doit vous pousser à travailler toujours plus dur, avec humilité et du recul.


Si vous avez une remarque ou des questions, vous pouvez laisser un commentaire en dessous !

Faites attention à vous.

Article précédent Article suivant