La première règle du Krav-Club est :
"Il n'y a pas de règle dans la rue."

Cette article est le premier d'une série qui détaille les étapes auxquelles on peut agir pour traiter une agression. Commençons donc le plus en amont du problème avec la prévention. Passage sous-terrain

La prévention consiste à réfléchir et agir suffisamment en avance par rapport au danger pour ne même pas être confronté à celui-ci. Il s'agit de la première étape de la timeline que j'ai décrite dans un des premiers articles du blog.

Ne pas être au mauvais endroit au mauvais moment

Commençons par le plus évident : n'y a pas d'agression si l'agresseur ne rencontre pas sa victime. La question est donc au final : où et dans quelle situation rencontre-t-on le plus des agresseurs potentiels ?

Passage sous-terrain

  • Les lieux avec des jeunes hommes alcoolisés. Un taux de testostérone en ébullition avec des excès d'alcool produit une réaction explosive : irritabilité, besoin de s'affirmer, et surtout beaucoup moins d'inhibition!
  • Les lieux connus pour ne pas accepter le groupe social auquel vous appartenez. Oui, c'est injuste de ne pas pouvoir vivre comme on veut à cause des autres. Mais le monde est injuste, soyez adultes : vivez avec ! Vous pouvez choisir de défendre vos droits et la tolérance, mais c'est à vos risques et périls. L'écharpe ou le maillot du mauvais club de foot passe assez mal dans certains bars par exemple...
  • Les lieux de passages isolés et peu fréquentés comme les passages sous-terrains, les petites ruelles etc... Ce sont de parfais lieux d'embuscade pour les prédateurs. Prenez donc un autre itinéraire, même si vous y perdez du temps. Les parkings sont aussi très dangereux mais par essence difficiles à éviter, préparez vos clés à l'avance pour rester sur le qui-vive.

Être une mauvaise cible

Si vous vous trouvez en présence d'un agresseur potentiel, il faut vous débrouiller pour qu'il ne vous choisisse pas comme cible.

Les agresseurs cherchent des cibles qui leur apportent ce qu'ils veulent et qui ne leur fasse pas trop courrir de risques. Il veulent en quelque sorte optimiser la rentabilité de leurs agressions.

Attention a être attentif

Etre une cible a faible revenu

Les agresseurs de type prédateur (voir les signes d'une agression imminente ) cherchent globalement un de ces types de cibles:

  • Des personnes riches.
  • Des personnes séduisantes
  • Des personnes représentant un archétype particulier.

Pour les agresseurs "normaux", la victime doit leur permettre de gagner en statut, de faire monter ou de réparer leur égo.

Au final il faut donc :

  • Éviter d'étaler ou de parler de ses richesses (réelles ou fantasmées...)
  • Éviter d'afficher trop ostensiblement vos charmes. Encore une fois c'est injuste, mais c'est la réalité. Soit vous vous y adaptez soit elle risque de vous rattraper...
  • Ne pas vous balader avec votre uniforme ou des accessoires typiques de votre profession si vous pouvez l'éviter.
  • Soyez adultes sur la route : pas de gestes évocateurs, de coups de klaxons inutiles, de queue de poissons, de coups de freins pour "lui apprendre" etc... Vous n'allez probablement rien apprendre à un "mauvais conducteur" de cette façon et pour vous, ça ne fait que satisfaire un peu votre égo...

Être une cible à risque

Ce n'est pas pour rien qu'il y a un comte du petit chaperon rouge et pas de comte du grand bucheron bleu, les agresseurs ne veulent pas prendre de risques ! Tout le monde ne peut pas être grand et fort mais voici quelques conseils :

  • Restez à l'écoute de votre environnement, vous perdez un point "bonne cible" en étant plus dur à surprendre. A l'inverse une cible obnubilée par son téléphone avec un casque sur ses oreilles est facile à attaquer.
  • Ayez l'air sur de vous, marchez la tête droite, les épaule en arrière, marchez de façon souple et ample. Vous éviter la case "peureux qui va me donner ce que je veux sans trop d'histoire".
  • Soyez en bonne santé : faites du sport, mangez correctement, dormez de façon régulière et suffisante. Si vous faites 50 kilos tout mouillé, que vous avez le teint blafard et que vous donnez l'impression de marcher en dormant, faites quelque chose pour changer votre hygiène de vie !
  • Ne montrez pas que vous êtes intimidé, ne rompez pas le contact visuel trop rapidement.
  • Éviter d'affronter du regard, cela peut à l'inverse être pris comme un défi ou servir de prétexte pour attaquer.

La série d'articles sur les étapes de la timeline continue avec comment anticiper les agressions.

Si vous avez une remarque ou des questions, laissez un commentaire en dessous !

Faites attention à vous.

Article suivantArticle précédent

ÇA VOUS A PLU ?Vous voulez avoir directement tous les nouveaux articles ?Oui, je veux recevoir les nouveaux articles par mailNon, je prends le risque de rater des articlesVOUS RECEVREZ TOUS NOS CONTENUS DANS LA NEWSLETTER !Veuillez entrer une adresse mail valideEntrez votre adresse mail